2) Qui sont les harkis ?

 

a) Définition:

Harkis désigne au sens strict, un individu servant en Algérie coloniale. Il vient du mot arabe signifiant littéralement "mouvement". En Algérie, harki est devenu synonyme de traître et de collaborateur. 3 000  harkis était des "ralliés"5 c'est-a-dire qu'ils avaient été recrutés parmi les prisonniers de la FLN.                                                                                                                                                                                Au sein même de l’armée française, ils totalisent 63 000 hommes en décembre 1961. À côté de ces harkis, il faut ajouter les soldats musulmans de l'armée régulière6 (appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA7 ou français de souche nord-africaine) qui sont 85 000 en 1960. Au total, durant cette guerre, l’armée française a inscrit dans ses registres 160 000 harkis, moghaznis, GMPR8 devenus GMS ou « assès » et un peu plus de 110 000 réguliers.

 

 

                                                                                                                                                                                                      source: http://fr.wikipedia.org                         

(Entraînement de harkis au camp de Collo à 300 km d'Alger - DALMAS/SIPA) 

       http://www.marianne.net. entraînement de harkis au camp de Collo à 300 km d'Alger - DALMAS/SIPA)                                            

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                        4

 

Commentaires (1)

1. LOUANCHI 12/12/2013

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 1713) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site